LE SKOP®, LE PREMIER STÉTHOSCOPE CONNECTÉ IMPRIMÉ EN 3D

La fabrication additive au service du biomimétisme

Le SKOP® est né d’un design inspiré par celui de l’oreille interne. En effet, sa forme complexe ne pouvait être conçue via les méthodes de fabrication traditionnelles. C’est grâce à la souplesse et la rapidité de l’impression 3D que nous l’avons développé dans un véritable esprit collaboratif. C’est la technologie du LSPc qui a été retenue pour répondre au cahier des charges technique et aux exigences d’une production industrielle de ce type. La qualité (rendu matière et couleurs) et le temps d’impression sont les deux critères clés qui ont guidé les nombreux essais sur différents parcs machines.

Dans le contexte sanitaire que nous connaissons mais aussi, au vu des problématiques de déserts médicaux, SKOP® a été particulièrement bien accueilli par le corps médical. La télé-médecine voit en effet ses perspectives grandir de façon significative. Ainsi, le nombre de télé-consultations a été multiplié par 4 en avril 2020, et la courbe continue sa croissance. 450 000 pré- commandes ont été enregistrées par WeMed et donc autant à fabriquer par THIRD en un an.

Favoriser l’accès au plus grand nombre

Afin de garantir un accès à la santé pour tous, le SKOP® se veut accessible à moindre coût pour le système de santé. C’est ici l’avantage de la fabrication additive qui ne nécessite pas de retrait de matière, complémenté par un gain de temps dans sa production. Simple, astucieux, peu couteux, au design attirant, le SKOP® pourrait à terme, devenir un dispositif de santé au quotidien dans tous les foyers, tel que le thermomètre, avec un prix abordable.

Plus d’actualité sur LinkedIn

Les autres actualités THIRD