Suivez l'aventure
Third

DES STERNES EN 3D POUR LA BIODIVERSITE

Des oiseaux fabriqués en 3D en guise de leurres pour favoriser la nidification ? C’est le défi que THIRD a accepté de relever, ouvrant ses portes à de nouvelles perspectives d’utilisation pour l’impression 3D.

 

L'impression 3D au service de la nature

Un projet qui témoigne d’une belle collaboration dont notre territoire fait régulièrement preuve. Le Blue Lab de Saint Nazaire a dans un premier temps reçu ce projet pour une étape de prototypage, à la demande du Syndicat d'Aménagement Hydraulique du Sud Loire (SAH) et en collaboration avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Les équipes de THIRD ont ensuite pris le relais pour la fabrication en série de 10 exemplaires.

Les sternes sont des oiseaux marins considérés comme une espèce en « danger critique d’extinction ». Sur la façade atlantique française, l’action de l’Homme, en façonnant les marais salants, a contribué au maintien de nombreux habitats d’intérêt communautaires et d’espèces patrimoniales. C’est le cas de la région Pays-de-la-Loire qui compte près de 16 000 ha de marais salants. Dans les marais de Bourgneuf, de nombreux îlots artificiels ont été créés pour accueillir les 10 exemplaires de sternes fabriqués chez THIRD.

Ce projet intervient de façon plus globale dans le cadre du Life salina / natura 2000, l’instrument financier de l’Union Européenne pour l’environnement et le climat. Le Life Salina s’inscrit dans le volet « Nature », volet visant à mettre en œuvre les Directives Oiseaux et Habitats sur les sites Natura 2000.
 

Concevoir par la fabrication additive

Le choix de la technologie d’impression 3D s’est porté sur le dépôt de fil (FDM) associé à l’ASA. Cette matière thermoplastique a l’avantage de conserver son aspect et résiste aux chocs même après avoir été exposé à de longues périodes à l'air libre, à la pluie, au froid et à l'eau salée de la mer. Il est aussi utilisé dans bien d’autres contextes industriels tels que les boîtes de jonction électrique, les pièces automobiles ou des éléments structurels extérieurs. 

Nous espérons que ces nouvelles venues dans les marais permettront d’atteindre les objectifs de biodiversité fixés par les équipes à l’initiative de ce projet d’envergure que nous remercions pour leur confiance. Convaincus des synergies entre le biomimétisme et l’impression 3D, les équipes de THIRD se tiennent dès à présent à disposition pour développer de nouveau ce type de collaboration.

UN PROJET ?

Retour en haut