L'impression 3D au service de l'industrie

Longtemps cantonnée à l’univers des makers et du grand public, la fabrication additive se destine désormais à des usages industriels complexes. Elle offre aux industries un nombre d’options de conception sans précédent.

THIRD propose un service d’impression 3D au service de l’industrie, du prototypage à la fabrication en série en passant par des phases de préséries. Ainsi, via notre bureau d’études intégré et notre service d’intégration de solutions, nous accompagnons nos clients dans le but d’optimiser significativement leurs délais et leurs coûts de production.

L'impression 3D **au service de l'industrie**

Avec une liberté quasi-totale des formes, alliée à une optimisation topologique pour trouver la meilleure répartition de matière possible, selon le volume d’un objet, il est dorénavant possible d’innover sans contrainte et de créer des pièces complexes, techniques et esthétiques pour diverses applications.

Il est possible aujourd’hui de produire dans le monde industriel (médical, aéronautique, transport…), des pièces détachées, des produits finis et des outillages via la fabrication additive. L’impression 3D permet d’obtenir des pièces d’une grande résistance élastico-mécanique, comme pour de l’outillage et des gabarits.

Ce panel de technologies et de matières associées offre une alternative impactant de nombreuses étapes de la supply chain, réduisant notamment les délais et les minimums de commande.

Les atouts de la fabrication additive dans un contexte industriel :

  • Réalisez vos itérations rapidement pour optimiser la conception ergonomique de votre pièce.
  • Concevez plusieurs modèles et prototypes en fonction de vos contraintes techniques et testez-les rapidement.
  • Vous n’avez besoin que de 25 pièces, pourquoi en faire fabriquer 300 ? Faites-nous produire à la demande ! Chez THIRD et plus généralement dans le domaine de la fabrication additive, les minimums de commande n’ont que peu d’incidence sur les coûts d’impression. C’est un des atouts majeurs de nos technologies. Les impacts sont nombreux, en termes de volume d’achat, mais aussi de frais logistiques.